Skip to main content
Les assuétudes, addictions et autres dépendances au travail sont problématiques et les conséquences négatives individuelles ou collectives doivent pouvoir être gérées.

La prévention des assuétudes au travail, outre le fait d'être nécessaire, est également une obligation. En effet, en tant que responsable final du bien-être au travail dans son entreprise, il appartient à l'employeur d'adopter toutes les mesures de prévention pour que de telles situations ne se produisent pas. Il faut parfois également envisager des décisions liées à un processus disciplinaire, voire un licenciement.

Alors que le secteur privé connaît des dispositions spécifiques (notamment la CCT n° 100), tel n’est pas le cas du secteur public. Devant cette absence de cadre spécifique, les employeurs du secteur public sont-ils démunis ? Nous verrons, au travers des points abordés, que non et qu’un cadre général peut être tracé aux fins d’encadrer non seulement le volet préventif et collectif de la gestion des assuétudes, mais également pour permettre la prise de mesures individuelles.


PROGRAMME
Nous nous proposons d'aborder les points suivants :

  • Qu'est-ce qu'une assuétude, une addiction et quelles sont les typologies des addictions ?
  • Y-a-t-il un cadre juridique de référence permettant d’encadrer les questions liées aux assuétudes ? Quels sont les acteurs; tous les risques sont-ils couverts ? Quelles actions, quelles obligations pour qui et quelles sanctions ?
  • La prévention des assuétudes est-elle possible, obligatoire ?
  • Des exemples spécifiques comme le droit à la déconnexion, alcool, drogues :
    - Vapoter et fumer : est-ce le même encadrement ?
    - L'alcool : comment réagir, quelques pistes pour les encadrants ?
    - Le droit à la déconnexion et les workaholic
  • Les tests de dépistage : comment, par qui et dans quel cadre ?
  • La prise de médicaments en lien avec une pathologie mais ayant des conséquences au travail : comment l’encadrer ?
  • Le constat de l’influence de l’alcool, de la drogue au travail : comment réagir individuellement et quelle procédure suivre ?
                  
FORMATEUR
Laurence MARKEY, Avocat Associé, YOUNITY


PARTICIPATION
Inclus : documentation, pause-café
Prix € 240 HTVA pour les membres de BECI
Prix € 290 HTVA pour les non-membres
Réduction de 10% si inscription avant le 21 avril 2020


CONTACT
Training Team, 02 643 78 19 - trainings@beci.be

Détails

Début: 5 mai 2020
09:30
Fin: 5 mai 2020
12:30
BECI - Chambre de Commerce de Bruxelles

BECI

Avenue Louise 500
1050 Bruxelles
Belgique

Autres événements